Déménagez sans changer d’adresse !
 

Dans toutes les communications avec l’atelier instant|t, tous les mots sont expliqués dans le Glossaire ci-dessous.
Vous ne trouvez pas un terme ? Demandez-nous ici


-A-

Acteur :
Personne physique liée au projet* de façon régulière.

Appareillage :
Façon de poser les éléments de la construction d’une structure généralement de briques, meulière ou blocs de pierre, voir aussi Calepinage*. illustration

Avancement :
Document pdf édité par instant|t et déposé pendant un chantier sur la dropbox partagée entre les intervenants du chantier. Celui-ci contient toutes les tâches en cours et à venir du chantier. Il est utilisé comme fil conducteur des réunions de chantier par l’Architecte et permet s’il est bien suivi (voir fiche pratique n°5) de n’oublier aucun sujet en cours de visite.

Axonométrie :
Dessin de volume dans lequel toutes les parallèles dans l’espace sont parallèles sur le papier
illustration. Par opposition à la perspective où les lignes parallèles dans l’espace se rejoignent en un point sur le papier dit : point de fuite.

-B-

BA13 :
Plaque de plâtre plus communément appelée «Placo». De 13mm d’épaisseur les plaques ont des bords arrondis (BA) pour faciliter la planéité de la peinture.
Le BA se décline en différentes épaisseurs : 10 et 13mm et en plusieurs utilisations : Résistant au Son (mauve), au Feu (rouge), à l’Eau (vert-bleu)

Bâti :
Terme utilisé dans différents contextes.
1. Ce peut être l’encadrement d’une porte ou d’une fenêtre, c’est à dire la partie encastrée dans la cloison ou le mur qui reçoit le battant de la porte ou de la fenêtre.
2. Ce peut être le cadre en acier soutenant une cuvette de toilette suspendue et dans lequel se trouve enchâssé le réservoir d’eau. Il sera recouvert de BA13 en finition.

Battant :
Partie mobile d’une porte ou d’une fenêtre sur charnière.

Bordereau Quantitatif / Estimatif :
Tableur reprenant toutes les interventions demandées par le Maître d’Ouvrage et notifiant item par item les quantités souhaitées ou nécessaires et leurs coûts estimés par votre Architecte.

-C-

Calepinage :
C’est le fait d’organiser un ensemble d’éléments de finition de même nature pour obtenir une trame, une texture ou un motif. illustration

Carreau de plâtre :
Plaque de plâtre d’épaisseur 5, 7 ou 10cm se déclinant en plusieurs utilisations : blanc pour les pièces courantes et bleu-vert (hydrofuge*) pour les pièces d’eau.

Carrelage :
Revêtement de sol minéral cuit au four. Les dimensions des carreaux varient de quelques millimètres. Il est nécessaire de réaliser un joint entre les carreaux pour assurer l’étanchéité du sol.

Carrelage rectifié :
voir Rectifié

CES : ou Coefficient d’Emprise au Sol
Rapport entre la surface du terrain et l’Emprise au Sol* de la construction. Un CES de 0,4 sur un terrain de 200m2 vous autorise à une emprise au sol de 80m2.

Clos / Couvert :
Il s’agit de toutes les interventions permettant l’étanchéité à l’eau et à l’air : fondations, dalles, murs, fenêtres et portes, charpente, couverture.
Par opposition au Second Oeuvre*

Compte Rendu :
Document pdf édité par instant|t. Il reprend chaque item* du projet* passé, présent et à venir, et son historique. Le document est très important et sa lecture est fastidieuse. i|t édite un Avancement* reprenant les items présents et à venir, et des Encours* reprenant tous les sujets présents ou concernant un futur immédiat.

Contre collé :
Se dit d’un parquet lorsqu’il est fabriqué de plusieurs couches de matériaux.

COS : ou Coefficient d’Occupation des Sols
Rapport entre la surface du terrain et la surface de plancher* autorisée sur le terrain. Un COS de 0,6 sur un terrain de 200m2 vous autorise à 120m2 de surface de plancher.

Cueillie :
C’est l’angle que forme un mur et son plafond lorsque ceux-ci se rejoignent. C’est souvent l’endroit où l’on applique des moulures qui font le tour de la pièce.

-D-

Descriptif :
Texte reprenant les principales nécessités du projet, donnant les intentions clef, ou types de décisions à prendre en cas d’incompréhension des planches graphiques ou incohérence de références de produits de finitions. Celui-ci est généralement organisé ainsi :
        - Démolition : reprenant les éléments à démolir ou à déposer d’un existant*
    - Interventions Globales : tout ce qui ne peut se rapporter qu’à une seule pièce, comme le cloisonnement, nettoyage de chantier...
        - Puis par Pièce : Cuisine, Salle de bain, Chambre 1, Ch 2...

Dommage Ouvrage :
Texte à télécharger
ici

Dossier de Consultation des Entreprises (DCE) :
Ensemble des documents permettant à une entreprise d’appréhender un chantier en vue du chiffrage de celui-ci. Selon les projets le contenu du DCE peut varier. Au maximum, celui-ci contient :
    - Un Jeu de plan*
    - Un Descriptif*
    - Un Bordereau Quantitatif*

-E-

Echapper :
Terme générique signifiant le passage aisé d’un obstacle au déplacement de l’homme en position debout. L’exemple typique étant lors de la montée d’un escalier : le plancher haut sera découpé de façon suffisante pour que la tête ne frappe pas le plafond pendant la montée ou la descente.

Emprise au sol :
Surface que prend la construction sur un terrain, une emprise au sol de 80m2 correspond à une dimension extérieure de 8m par 10m par exemple.

Encours (les) :
Documents pdf édité par instant|t pendant un chantier et déposé sur la dropbox partagée entre les intervenants du chantier (voir fiche pratique n°5).
Il y a
un encours par intervenant : Encours Entreprise, Encours fournisseur, Encours Maître d’Ouvrage...
Ceux-ci rassemblent les tâches et informations incombant seules à tel ou tel intervenant.

Emplacement «Electroménager» :
Il s’agit de préciser qu’à tel endroit, un équipement étant prévu il est nécessaire de prévoir les réseaux techniques indispensables au fonctionnement de celui-ci. Exemple pour un lave-vaisselle : Espace libre 60x60, Ligne électrique de 20A, Alimentation en eau froide avec vanne d’arrêt, Évacuation des eaux usées.

Espace Baignoire :
Dans une salle de bain c’est toute la zone dédiée à la baignoire, de son siphon au carrelage mural en passant par la plomberie.

Espace Bidet :
Dans une salle de bain c’est tout l’espace dédié au bidet : vasque, robinet, carrelage mural...

Espace Douche :
Dans une salle de bain, c’est tout l’espace dédié à la douche, du siphon au carrelage mural en passant par le pare douche et la plomberie...

Espace Soin :
Dans une salle de bain c’est tout l’espace dédié aux vasques : le meuble, le miroir avec ou sans rangement, la lumière, la prise rasoir, le robinet...

Existant :
Terme générique faisant allusion à l’état du bien juste avant travaux.

-G-

Gabarit :
Volume imaginaire au-dessus d’un terrain dans lequel est autorisée une construction.

Gébérit :
C’est comme le mot «Frigidaire» : il est passé dans le langage courant mais c’est avant tout une marque. La marque Gébérit est un fabriquant de cuvettes suspendues et de leur bâti.

-I-

Intervenant :
Personne physique dont l’intervention est épisodique pour le projet.

Item :
Ce sont tous les éléments insécables du chantier. Chaque item fait l’objet d’une ligne dans le Tableur i|t* et reçoit toutes les informations nécessaires à la bonne compréhension du projet par tous les acteurs.

-J-

Jeu de plan :
Ensemble des dessins informatiques représentant un projet de construction/rénovation mettant en avant les informations nécessaires à la phase de projet à laquelle le jeu de plan se rapporte.

-L-

Lâcher Prise :
D’autres personnes se sont engagées à un résultat. L’intervention du donneur d’ordre est superflue et peut s’avérer néfaste à l’obtention des résultats. Votre Architecte est là pour recueillir vos inquiétudes et doléances, reposez vous sur lui.

Levée de Réserves :
Réunion qui a lieu au maximum 1 mois après la Réception* où l’Architecte accompagne le Maître d’Ouvrage* sur le chantier en passant en revue toutes les réserves qui ont été listées lors de la Réception* de l’Ouvrage.

Linéaire de mur d’une pièce :
C’est le contour de la pièce, le périmètre. Concrètement c’est le nombre de mètres linéaires de plinthe d’une pièce.

Oscillo-battante :
Se dit d’une fenêtre ou d’une porte-fenêtre qui aura des charnières sur un des montants verticaux et sur la partie horizontale basse, permettant les deux sens d’ouverture.

-M-

Maître d’Oeuvre :
C’est celui qui dirige le Projet ; il est en contrat avec le Maître d’Ouvrage et rémunéré par ce dernier.

Maître d’Ouvrage :
C’est celui qui est à l’initiative du projet et le plus souvent le payeur. C’est à lui que le Maître d’Oeuvre rend ses comptes.

-P-

Plan Local d’Urbanisme : voir PLU

PLU : ou Plan Local d’Urbanisme
Remplace le POS*. Ensemble des 14 articles régissant les types de constructions possibles dans une commune. Les règles sont différentes selon les zones de la ville (Ug, Uh...)

POS : ou Plan d’Occupation des Sols
Remplacé par le PLU*

Pose droite :
Se dit de la façon de poser des éléments de finition tels que le carrelage. Les différents carreaux sont alignés les uns aux autres et les joints sont ainsi continus.

Prise commandée :
C’est une prise de courant standard qui sera alimentée en électricité par un interrupteur. Idéal pour créer des ambiances lumineuses avec luminaires d’appoint.

Projet :
Objet contractuel de la Consultation Architecte.

PSE :
Nom technique pour le polystyrène.

-Q-

Qualibat :
Certification qualité d’entreprise tant sur le plan Technique que administratif :
Le Qualibat vous assure que :
- L’entreprise est en règle de ses charges,
- Les bilans annuels de l’entreprise sont déposés,
- l’entreprise est à jour de ses attestations fiscales,
- 3 clients de l’entreprise ont été contactés et visités tant pour la qualité du travail que pour la relation entretenue entre entreprise et client.
- Le Qualibat est complété d’un stage de 5 jours auquel est tenu de participer le gérant de l’entreprise.
Tous les ans Qualibat redemande les attestations administratives.

-R-

Réception de Chantier :
Réunion formelle qui se termine par la signature d’un Procès verbal de Réception où l’Architecte accompagne le Maître d’Ouvrage* pour constater la bonne exécution des termes du marché (concrètement tester les prises électriques, l’eau chaude, la qualité de la peinture...).
En cas de mauvaise exécution avérée, l’Architecte note les éléments qui sont appelés Réserves. En règle générale, quelques défauts de peinture sont observés ou une prise électrique est mal raccordée. L’entreprise responsable dispose d’un mois pour remédier aux défauts, au terme duquel nous procédons à la Levée* de Réserve.
La Réception est un moment important du chantier puisque c’est à partir de ce jour que le propriétaire du bien reprend la responsabilité complète de l’accès au bien.

Rectifié :
Se dit d’un carrelage* dont les bords ont été recoupés après cuisson. Ainsi tous les carreaux font exactement la même dimension. En outre la coupe verticale des bords du carreau permet de les poser très près les uns des autres et de ne mettre que très peu de joint.
illustration

-S-

Second oeuvre :
Ce sont tous les lots intérieurs et complémentaires au Clos / Couvert* : électricité, plomberie, isolation, ravalement, chauffage, menuiserie...

Shopping liste :
Liste des références à choisir par le Maître d’Ouvrage pour son chantier.

Sofite :
Se dit d’un coffrage généralement réalisé en plâtrerie ou plaque de BA13 qui a pour but de couvrir proprement des conduites de chauffage, ventilation, électricité à des endroits où il est impossible de les faire passer ailleurs.

-T-

Tableau :
Se dit de la partie verticale maçonnée de chaque côté d’une fenêtre.

Tableur i|t :
Fichier excel permettant l’enregistrement toutes les données de chaque item* du chantier et capable de ressortir les informations triées de façon optimale pour chaque Acteur* ou Intervenant* du chantier :
Pour le Maître d’Ouvrage les informations sont traitées par Pièce et en TTC
Pour les Entreprises les infos sont traitées par Lot (plomberie, électricité, carrelage...) par Fournisseur (Legrand, Point P, Leroy Merlin...) et en HT.
Exemple d’informations nécessaires pour un robinet de salle de bain :
- Nom du modèle
- Fabricant du modèle (qui peut être le fabricant)
- Référence Distributeur du modèle (qui peut être le Distributeur)
- Finition (mat ?  brillant ? brut ?)
- Qui achète ? (le Maître d’Ouvrage* ou l’Entreprise ?)
- Qui livre ? (idem... et ne pas oublier la livraison à l’étage et pas en pied d’immeuble)
- Qui perce le plan de travail ?
- Qui raccorde ?
- Quel est le prix public ttc ? Quel est le prix entreprise ttc ?
- Et selon les modèles il y a encore des spécificités de pose demandant du temps et de l’argent...

Tête de mur :
Se dit de la partie d’un mur porteur que l’on ne peut retirer et qui se présente sous la forme d’un poteau contre un autre mur porteur. En fait il s’agit du croisement des deux murs porteurs.

Topic :
Attente concrète du client rassemblant plusieurs lots techniques et ayant souvent une interaction avec plusieurs localisation pendant les travaux.

-V-

Va et vient :
Se dit d’un éclairage et de ses interrupteurs lorsque ceux ci permettent l’allumage et l’extinction depuis différents interrupteurs.

GLOSSAIRE